1 – Manquer de méthode

Soyez méthodiques en nettoyant votre véhicule par zone. L’intérieur d’abord avec la poussière, les sols et les plastiques, les vitres avant d’attaquer la carroserie.

Apliquer une cire protectrice quand vous aurez terminé le nettoyage intégral de la carroserie vous garantira un resultat durable car elle protègera votre véhicule des saletés jusqu’au prochain lavage tout en garantissant une bonne barrière aux UV.

2 – Ne pas tenir compte de la météo

Laver sa voiture en plein soleil quand la température est élevée, c’est augmenter le risque d’un séchage trop rapide qui laisse des traces.

Il faut également éviter le lavage par temps froid, quand les températures sont proches du négatif. L’eau utilisée pourrait geler rapidement.

3 – Utiliser le mauvais matériel

Même si les produits spéciaux sont efficaces pour nettoyer votre voiture, ils peuvent être remplacés par le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc que vous pouvez mélanger dans une bouteille spray pour une solution moins polluante !

Pensez également à vous munir de plusieurs chiffons microfibres, 3 ou 4 dans l’idéal. Nettoyer l’ensemble d’une voiture avec un seul chiffon revient à étaler la poussière.

4 – Attendre trop longtemps

Le nettoyage d’un véhicule est le moment idéal pour vérifer la mécanique, les plastiques et d’éventuelles rayures. Ne reportez donc pas à outrance le nettoyage, d’autant qu’il sera bien plus simple sur un véhicule peu encrassé.

Dans l’idéal, aspirateur et poussières tous les mois et un grand nettoyage tous les 6 mois est recommandé. Bien sûr, il convient de faire en fonction de la saleté du véhicule à l’instant T.

3 – Nettoyer devant chez vous

Il est strictement interdit de nettoyer sa voiture en utilisant de l’eau et du savon devant chez soi. La loi est claire : « Le lavage des voitures est interdit sur la voie publique, les voies privées ouvertes à la circulation publique, les berges, ports et quais ainsi que dans les parcs et jardins publics ». En effet, les eaux de nettoyage polluent l’environnement et des résidus d’hydrocarbures peuvent être déversés. Si vous nettoyez votre voiture dans un des endroits cités dans l’article 99-3 énoncé plus haut, vous encourez une amende de 450 € voire une peine d’emprisonnement de deux ans accompagnée d’une amende de 75 000 € si la pollution engendrée est avérée.

Optez pour un nettoyage à sec et rendez-vous dans une station de lavage haute pression pour la carrosserie.

crédit photo : freepik